Mahmoud Refaat (French)

From Wikitia
Jump to navigation Jump to search
Mahmoud Refaat
Mahmoud Refaat.png
Président de l'Institut européen de droit international et des relations internationales, Bruxelles
Personal details
Born
Mahmoud Refaat

(1978-04-25) 25 April 1978 (age 43)
Cairo Egypt
CitizenshipFrench-Belgian
Known for
  • International lawyer
  • Politician
  • Writer

Mahmoud Refaat (né le 25 avril 1978) est un expert en droit international [1][2], conseiller en relations internationales[3] (président de l’Institut européen de droit international et des relations internationales [4]) et écrivain (membre de la Association Britannique de Journalistes [5] - BAJ et American National Writers Union - NWR à New York) et président du quotidien La Gazette Internationale [6] basé à Londres, Royaume-Uni.

Il est de nationalité franco-belge d'origine égyptienne résidant entre la France, la Belgique et le Royaume-Uni.

Mahmoud Refaat a mené la campagne présidentielle de l'ancien chef d'état-major de l'armée égyptienne, le lieutenant général Sami Anan [7][8] de l'étranger et a joué un rôle dans la couverture de toutes les médias internationaux les nouvelles concernant l'arrestation du général Sami Anan [9][10], ce qu'il a expliqué dans plusieurs interviews télévisées qu'il a fait ainsi par crainte d'assassinat du lieutenant général Sami Anan[11]. Il a ensuite de nouveau joué un rôle en interrogeant les milieux internationaux lors des élections présidentielles remportées par le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi en mars 2018, et a déclenché un tollé international deux mois plus tard, accusant le régime égyptien d'El-Sissi [12] d'avoir tenté d'assassiner le général Sami Anan [13] après l'effondrement soudain de sa santé, qui l'a frappé dans sa prison à l'été 2018.

Activités de paix

Mahmoud Refaat [14][15][16] et l'ancien Premier ministre libyen Omar al-Hassi ont fondé le Groupe d'action international pour la paix en Libye [17][18] et il a repris le poste de coordonnateur général, qui a été lancé depuis la capitale tunisienne lors d'une conférence de presse le 12 mai 2018 en présence d'un certain nombre du Parlementaires Européens et a reçu une large couverture médiatique.

Il a également joué un rôle dans les affaires yéménites [19][20] au niveau international pour exhorter la communauté internationale à assurer la livraison les nourritures et les aides médicales aux civils, en particulier aux personnes piégées et victimes des bombardements saoudo-émiratis [21] et a annoncé que le président Abd Rabbu Mansour Hadi devait être traduit devant la Cour pénale internationale.

Le Groupe d'action international pour la paix en Libye

Le Groupe d'action international pour la paix en Libye [22] a été fondé en mai 2018 par l'ancien Premier ministre de Libye, M. Omar al-Hassi et le Dr Mahmoud Refaat avec de nombreuses personnalités internationales d'Europe et de la communauté internationale. M. Omar al-Hassi est le président et Mahmoud Refaat est le coordinateur général du Groupe d'action international pour la paix en Libye.

Le Groupe d’action international pour la paix en Libye [23] a été fondé par M. Omar al-Hassi et Mahmoud Refaat par l’intermédiaire de l’Institut de recherche sur la paix au Moyen-Orient et en Méditerranée (MEMPRI) dans le but d’aider les civils à éviter les résultats de la guerre en Libye et à communiquer avec la communauté internationale pour mettre fin à la guerre civile menée par Haftar et soutenue par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Le Groupe d'action humanitaire pour le Yémen

En mars 2017, Mahmoud Refaat a créé le Groupe d'action humanitaire pour le Yémen [24] par l'intermédiaire de l'Institut européen de droit international et des relations internationales dans le but de fournir de la nourriture et du matériel médical aux civils au Yémen qui sont entourés par la coalition de l'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis aussi pour travailler au plus près de la communauté internationale pour mettre fin à la guerre au Yémen et poursuivre en justice les acteurs de la guerre yéménite.

Le Groupe d'action humanitaire pour le Yémen a exhorté la Cour pénale internationale et la communauté internationale à suivre les criminels de guerre au Yémen [25], en particulier, après que plusieurs rapports d'organes des Nations Unies décrivent le Yémen comme la pire crise sur terre en raison de la guerre illégitime dirigé par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sur le Yémen.

En 2019, Mahmoud Refaat a annoncé que Mohammad ben Salmane et Mohammed ben Zayed Al Nahyan devaient être traqués en tant que criminels de guerre pour leur rôles de la crise au Yémen qui a laissé des milliers de civils victimes de la famine, de l'épidémie de choléra à part des civils tués par les bombardements de la coalition saoudo-émiratie.

In the media

     

Refrences

  1. "Morrison needs to intervene to help 'terrified' Saudi teen, says lawyer". SBS Your Language. Retrieved 24 February 2021.
  2. "محمود رفعت رئيس المعهد الأوروبي للقانون الدولي والعلاقات الدولية - برنامج نقطة حوار". Retrieved 24 February 2021.
  3. "Après la purge de ses rivaux, Sissi est-il à l'abri des généraux ?". Middle East Eye édition française (in français). Retrieved 24 February 2021.
  4. "The European Institute for International Law and International Relations". www.eiir.eu.
  5. "The British Association of Journalists – Make the BAJ your Union today". bajunion.org.uk.
  6. "International Gazette". International Gazette.
  7. "المتحدث باسم حملة عنان "محمود رفعت" يصرخ الفريق مخطوف و معرض للقتل مثل عبد الحكيم عامر". Retrieved 24 February 2021.
  8. "Did Sisi release ex-army chief to please Egyptian generals?". Did Sisi release ex-army chief to please Egyptian generals?. Retrieved 24 February 2021.
  9. "Egyptian politician: 'Sisi is leading arbitrary arrests against army leaders'". Middle East Monitor. 25 September 2019. Retrieved 24 February 2021.
  10. "Egypt arrests ex-general who stood for election against Sisi". the Guardian. January 23, 2018.
  11. "Egyptian President's challengers liken him to Saddam Hussein as they drop out of election race". The Independent. 25 January 2018. Retrieved 24 February 2021.
  12. "Egypte : l'armée appelle à l'éviction du président Al-Sisi". Bénin Web TV (in français). 24 September 2019. Retrieved 24 February 2021.
  13. "Ex-general arrested after announcing plan to run in Egypt election". www.cbsnews.com.
  14. "Gulf official accused of being behind Saudi princes' arrest | Yemen Press Agency". 8 March 2020. Retrieved 24 February 2021.
  15. "An international lawyer reveals that Mohammed bin Zayed was behind the arrest of the Saudi princes after leaking this information". Saudi 24 News. 7 March 2020. Retrieved 24 February 2021.
  16. "Mahmoud Refaat محمود رفعت". Retrieved 24 February 2021.
  17. "Egypt military calls for Sisi to be ousted". Middle East Monitor. 23 September 2019. Retrieved 24 February 2021.
  18. "Will MBS have the two princes Mohamad ben Nayef and Ahmad ben Abdel Aziz executed?". Retrieved 24 February 2021.
  19. "اخبار العالم : مع فتح إدارة بايدن ملف خاشقجي.. السعودية تشهد تحركات خطيرة بعد الكشف عن خطّة من أمراء للإطاحة بـ"محمد بن سلمان"". yemen-now.com (in العربية). 25 January 2021. Retrieved 24 February 2021.
  20. "الامارات احد اسباب حرب اليمن وتحالفه مع ايران وصالح نكاية في السعودية ؟". Retrieved 24 February 2021.
  21. Jazeera, Al. "Analysts: Leaks could threaten Emirati diplomacy". www.aljazeera.com. Retrieved 24 February 2021.
  22. "International Group to sue two UN envoys to Libya at the ICC | The Libya Observer". www.libyaobserver.ly. Retrieved 24 February 2021.
  23. "International group accuses Egypt and UAE of undermining reconciliation in Libya | The Libya Observer". www.libyaobserver.ly.
  24. "Suudi Arabistan darbe son dakika haberleri! Suudi Arabistan Yemen neler oluyor? | STAR". Star.com.tr. Retrieved 24 February 2021.
  25. "Suudi Arabistan darbe son dakika haberleri! Suudi Arabistan Yemen neler oluyor? | STAR". Star.com.tr. Retrieved 24 February 2021.